"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Appel de détresse de Hadj Merine pour sauver l'OM Arzew en très grande difficulté financière

Ligue 2/OM Arzew : "La motivation n’y est plus"ORAN- L’OM Arzew, promu cette saison en Ligue 2 de football, marque le pas depuis quelques temps au moment où son entraineur Hadj Merine lance un nouvel appel de détresse pour venir au secours de son équipe "étouffée" par la crise financière.
"Nous n’arrivons plus, en tant que staff technique, à motiver nos joueurs. Nous avons tant fait dans le travail psychologique, mais nous avons atteint maintenant une période que ce travail ne paye désormais plus», a déclaré lundi à l’APS le coach de la formation de la ville pétrochimique oranaise.

L’OMA a failli laisser des plumes, samedi passé à domicile, face au RC Larbaâ parvenant difficilement à empocher un seul point (1-1), après avoir été battu sur le terrain de l’O Médéa lors du match d’avant (1-0).

Un véritable coup d’arrêt pour cette formation qui, après avoir fait un début de saison laborieux, a réussi à surprendre plus d’un en s’adjugeant une place sur le podium pendant quelques journées.

"Il ne se passe pas une semaine sans que les joueurs ne recourent à la grève pour réclamer la régularisation de leur situation financière. Nous parvenons toujours à les convaincre de revenir à de meilleurs sentiments, mais nous ne voyons rien venir de concret", a encore regretté le jeune technicien oranais.

Face à cette situation, le président de l’OMA, Abdelghani Grine, avait sollicité l’intervention du wali d’Oran, lors de l’audience que lui a accordée ce dernier, il y a quelques jours, mais le statu-quo perdure toujours sur le plan financier dans ce club.

"On doit s’estimer heureux de pouvoir se positionner à la sixième place après 11 journées de compétition, au vu des conditions difficiles dans lesquelles nous travaillons. Les joueurs sont d’ailleurs beaucoup plus préoccupés par leur situation financière que par leurs matchs, vu qu’ils n’ont pas perçu leurs salaires depuis plusieurs mois", a expliqué Hadj Merine.

A l’issue de la 11e journée disputée samedi passé, les gars de la ville pétrochimique ont glissé à la sixième place avec 16 points en compagnie du voisin l’ASM Oran et la JSM Skikda, tous les trois devancés de deux unités par le quatrième le RC Relizane, sachant que les quatre premiers accèderont en Ligue 1 en fin de saison.

Mots clés :