"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Sénégal-Algérie: les Verts se remettent au travail

Résultat de recherche d'images pour "algérie sénégal 2019"LE CAIRE - Sous une chaleur suffocante, l’équipe nationale de football a effectué ce mardi en fin d’après-midi (18h00, locales) une séance d’entraînement au stade Petrosport au Caire, en présence de 22 joueurs, à trois jours de la finale de la CAN-2019 en Egypte, vendredi prochain face au Sénégal, au stade international du Caire (20h00, algériennes).

 

Un dispositif sécuritaire impressionnant a été mis en place à l’entrée du stade, notamment pour fouiller une cinquantaine de supporters algériens venus encourager les Verts à l’approche de cette finale tant attendue.

Des barrières de sécurité ont été installées aux abords de l'enceinte sportive, pour sécuriser les lieux et éviter un éventuel débordement. Les fans algériens ont été fouillés au peigne fin avant d'entrer au stade.

Une fois dedans, les supporters se sont donnés de la voix en interprétant leur riche répertoire à la gloire de l’équipe nationale. Les coéquipiers du portier Rais M'bolhi n'ont pas hésité à les applaudir dès leur apparition sur le terrain dans une folle ambiance.

Cette séance, dont les 15 premières minutes ont été ouvertes aux médias et aux fans, s'est déroulée en présence du latéral droit Youcef Atal, forfait en raison d’une fracture de la clavicule. Le joueur de l’OGC Nice (Ligue 1 française) a tenu à se déplacer au stade avec ses coéquipiers, en dépit de son état de santé, lui qui porte un gilet d’immobilisation de son épaule.

Le gardien de but du FC Metz (Ligue 1/ France) Alexandre Oukidja, remis de douleurs au dos, a repris le travail collectif, en compagnie des deux autres portiers Rais M’bolhi et Azzedine Doukha, sous la conduite de l'entraîneur des gardiens de but Aziz Bouras. Les joueurs de champ, quant à eux, ont été soumis à un travail technico-tactique, sous la conduite de Djamel Belmadi.

Au lendemain de leur qualification pour la finale, les "Verts" ont bénéficié lundi d'un quartier libre.     Avant de prendre leur repos les joueurs, notamment ceux titularisés face aux Nigérians, ont été soumis à un programme de relaxation et de récupération. Au menu, un léger décrassage à l'hôtel, accompagné de séances de soins.

Au bout d’un match intense, l’équipe nationale s’est qualifiée pour la finale de la 32e édition, en battant en demi-finale le Nigeria dimanche au stade international du Caire (2-1), grâce à un coup franc magistral du capitaine Riyad Mahrez dans le temps additionnel (90e+5).

De son côté, le Sénégal, a passé l’écueil de la Tunisie (1-0) au stade du 30 juin du Caire. Les deux équipes se sont déjà rencontrées lors de la 2e journée (Gr.C) de la phase de poules, dans un match soldé avec une victoire de l’Algérie (1-0).