"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

La CNAC s'implique dans l'accompagnement des étudiants porteurs de projets

Signature à Sidi Bel-Abbès de trois conventions-cadres avec l’université, l’Ansej et la Defp

Par K.Benkhelouf

CNAC 01Une importante rencontre  a été organisée, en fin de semaine écoulée, à la bibliothèque régionale "Kebatti Mohamed" de Sidi Bel-Abbès, en  vue de la signature de trois conventions-cadre  entre, d'une part, la CNAC et, d'autre part, ses partenaires pris séparément  que sont l'université Djillali Liabès (Maison de l'entrepreneuriat et Ecole nationale supérieure d'informatique - ENSI), l'ANSEJ et la Direction de l'enseignement et de la formation professionnels.

 

Rehaussée par la présence du Wali de Sidi Bel-Abbès, M. Hachani( Tahar, et du Directeur Général de  la CNAC, M. Hamoudi Mohamed, cette cérémonie a été marquée par la participation des responsables et  représentants de tous les secteurs concernés à des degrès divers par le monde de l'emploi et de la création d'entreprise ainsi que celle des étudiants de diverses facultés porteurs de projets potentiels. 

A cet effet Mr Hachani Tahar, en  intervenant a exprimé sa grande satisfaction vis-à-vis des efforts déployés par l’UDL et la maison de l’entreprenariat et des résultats constants qui sont présentés. Il illustra les efforts innovants de l’UDL et son rôle dans le développement de la wilaya, en relevant les défis, qui sont une priorité incontournables. «la mise en œuvre de cette initiative de signature par la CNAC de ces 03 conventions-cadre, considérée  comme la première au niveau national, repose sur l’exécution des procédures inhérentes à chaque secteur et l’accompagnement des porteurs de projets, outre le respect de toutes les opérations s’inscrivant dans le cadre de ce grand chantier de développement. « Les acteurs à ce projet jouent  un rôle primordial dans le développement et le progrès du pays et son intégration intelligente dans l’économie du savoir. Jumelée avec une éducation de qualité et une formation performante, ils favorise l’extension du capital humain et la création d’emploi», estime le premier responsable de la wilaya. Par la même occasion, il a appelé davantage d’efforts et de coordination entre les partenaires.

Le Directeur Général de la CNAC Mr Hamoudi Mohamed, rappela « le grand intérêt que vise le dispositif en se positionnant comme le mécanisme approprié pour assurer l’articulation entre l’université et le monde de l’économie pour la création de richesse et que les accords signés, seront porteur de bon résultat ». il ajoutera que la signature de ces conventions, fait  partie de la  stratégie de sa direction  depuis 2004, en diversifiant le champs d’action et en pénétrant le monde estudiantin  de l’université, en tant que réservoir de diplômés chômeurs, qui doivent  être accompagnés dans la création de micro-entreprises. Le Recteur de l’UDL, rappellera, « les grandes missions de l’université au sein de laquelle sont dispensés des enseignements dans diverses spécialités, soit un riche potentiel qui mérite d’être mobilisé pour une participation active au développement économique et social locale et du pays ». Il ajoutera  être  « satisfait ces initiatives qui sont au service du développement économique, de par la pénétration des diplômés porteurs de projet dans le monde de l’entrepreunariat.  Ainsi dira t il « l’université de par le savoir, affirme continuer à s’ouvrir sur l’environnement socio-économique et  encourager ces coopérations  entrepreneuriale  avec les dispositifs de l’état, et ce dans le cadre de la stratégie mise en œuvre par eux.  Puis  cela fut au tour des autres représentants  des  secteurs concernés, qui ont confirmé répondre pleinement chacun en se qui le concerne à la réussite de l’objectif principal de cette rencontre.

Le moment de la signature des trois (03)  conventions cadres a permis, la signature de la 1ere convention entre le Directeur Général de la CNAC et le recteur, la seconde fut avec le directeur de l’institut supérieur  d’Informatique et la troisième  avec la direction de la formation professionnelle. Ces conventions ont pour but de renforcer la relation entre le dispositif de la CNAC et les secteurs suscités. Les uns permettront de drainer parmi  la masse estudiantine, les capacités, pouvant à travers l’entrepreunariat devenir des porteurs de projets et les autres assureront la formation d’une main d’œuvre qualifiée dans les métiers nécessaire pour encourager et accompagner les porteurs de projets dans la création d’entreprises. Ainsi les signataires de ces conventions  et les organismes d’aide aux projets innovants, sont décidés à accompagner toute dynamique de développement local, avec défi de garantir la qualité pour fournir au marché national non seulement des compétences et des savoir-faire en mesure de lancer des micros-entreprises, mais aussi une main-d’œuvre qualifiée ?

C’est ainsi que la maison de l’entrepreneuriat de l’UDL de Sidi bel abbés , celle de l’Institut Nationale Supérieur de l’Information, les centre de formation professionnelle, s’engagent à assurer des opérations de sensibilisation à l’entrepreneuriat, des étudiants à travers des programmes de sensibilisation diffusant, la culture entrepreneuriale, tout en garantissant un pré accompagnement aux étudiants porteurs d’idées de projets. Mr Zidane Djelloul, directeur de la maison de l’entreprenariat nous dira à son tour que « la mission essentielle de l’entreprenariat est de préparer les étudiants à gravir aisément les étapes pour parvenir vers la création de leur propre micro entreprise.