"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

YOLO : la nouvelle app N°1 chez les jeunes aux États-Unis

YOLO est une application qui permet de poser des questions anonymement. Elle fait une arrivée fulgurante au rang de numéro 1 des applis téléchargées aux États-Unis une semaine seulement après son lancement. C’est la nouvelle appli que s’approprient en masse les lycéens américains. La raison ? Snapchat.

 

YOLO permet d’ajouter un sticker « Ask me anything » à sa story Snapchat, recevoir des réponses anonymes et en publier une sélection. Développée par la startup Popshow, son président et co-fondateur est Gregoire Henrion, ancien dirigeant de l’appli de réalisation de clip de musique Mindie, qui avait finalement été bloquée de Snapchat car elle causait des risques de sécurité pour les usagers.

La plateforme de développement Snap kit a justement été créée en juin 2018 pour favoriser un environnement de sécurité contrôlé pour ce type d’applications. YOLO utilise Snapchat pour l’identification et les photos de profil Bitmoji, ce qui la rend particulièrement facile à prendre en main, en défilant simplement vers le bas depuis la story pour télécharger l’application sur iOS.

Si cet environnement clé en main réduit massivement les coûts pour les startups, c’est aussi une limite de taille à leur développement et leur pérennité. Elles sont en effet menacées par l’adaptation des fonctionnalités directement dans Snapchat et la versatilité de ce public. Pour exemple, l’appli de questions anonymes TBH utilisable dans l’univers Facebook avait également été classée numéro 1 en septembre 2017, seulement pour être éjectée du TOP 500 en novembre et fermée définitivement en 2018. Ou encore l’appli de questions anonymes Sarahah qui avait été exclue en 2018 de iOS et Android car elle encourageait les comportements abusifs. On peut aussi penser à Tik tok qui a longtemps eu les faveurs de étudiants Américains pour finalement disparaître.

Surprises par cette viralité,les équipes de YOLO travailleraient activement à juguler le flot et conserver tous ces nouveaux utilisateurs avec de nouvelles fonctionnalités.

YOLO se revendique comme une appli d’anonymat « plus humaine, plus empathique que celles qui l’ont précédées ». Cet engouement traduit un véritable intérêt des utilisateurs pour les retours honnêtes et sans filtres que favorise l’anonymat.