"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)
ALGER - Quatre-cent-trente-quatre (434) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 487 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué vendredi à Alger le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar. Le total des cas confirmés s'élève ainsi à 18.242, celui des décès à 996, alors que le nombre des patients guéris est passé à 13.124, dont 487 en 24 heures, a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l'évolution de la pandémie de la Covid-19. Il a indiqué que 23 wilayas n'ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures. Selon la même source, 12 wilayas ont enregistré entre 1 et 5 cas, tandis que 13 autres ont recensé plus de 6 cas chacune. Par ailleurs, 50 patients sont actuellement en soins intensifs, a également fait savoir Dr Fourar. Enfin, le même responsable a souligné que "la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d'hygiène et de distanciation physique", rappelant "l'obligation du respect du confinement et du port des masques". Il a aussi appelé à veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques.

Avast met en lumière un adware préinstallé sur certains smartphones Android

Si vous êtes bombardé de publicités pop-up et qu’il est quasiment impossible de s’en débarrasser, c’est peut-être parce que l’adware est préinstallé sur votre appareil. 

« Quand vous avez un nouveau téléphone, vous vous attendez à ce qu’il n’y ait aucun malware, ni adware », écrit le créateur de l’anti-virus Avast dans un billet de blog. « Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas ».

 

La société vient de découvrir un adware qui est préinstallé sur plusieurs centaines de modèles sous Android. Selon la définition de l’entreprise, un adware est un type de logiciel malveillant qui « vous bombarde avec des publicités sans fin et des fenêtres pop-up qui pourraient potentiellement être dangereuses pour votre appareil ».

Généralement, nos machines sont infectées par ces logiciels lorsqu’on installe des applis qui ne sont pas dignes de confiance. Mais d’après Avast, certains sont également préinstallés sur des smartphones. Et cela rend l’effacement compliqué car l’adware est installé directement dans le firmware.

« Des milliers d’utilisateurs sont concernés et le mois dernier, nous avons vu la dernière version de l’adware sur environ 18 000 appareils appartenant à des utilisateurs d’Avast situés dans plus de 100 pays », indique la société.

Selon ses statistiques du mois dernier, les pays les plus affectés seraient la Russie, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Ukraine, le Portugal, le Venezuela, la Grèce, la France et la Roumanie.

Une liste d’appareils

Avast a également partagé une liste d’appareils qui inclut des modèles de ZTE et d’Archos.

La société précise néanmoins que toutes les unités des modèles listés ne sont pas forcément affectées, étant donné qu’un modèle peut avoir plusieurs variantes du firmware selon les pays ou selon les opérateurs. Il est également possible que l’adware ait été préinstallé via un custom ROM.

Sinon, Avast a déjà communiqué ce problème à Google, qui aurait déjà pris des mesures pour « atténuer » les capacités du logiciel.

« Cependant, comme les applications sont pré-installées avec le firmware, le problème est difficile à résoudre. Google a contacté les développeurs du firmware pour les sensibiliser à ces problèmes et les a encouragés à prendre des mesures pour résoudre le problème », écrit le créateur d’anti-virus.