"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Enseignement coranique à Tindouf : plus de 1.250 apprenants cette saison

Enseignement coranique à Tindouf  : plus de 1.250 apprenants cette saisonTINDOUF - Plus de 1.250 apprenants du saint Coran ont rejoint cette année les écoles coraniques dans la wilaya de Tindouf, a-t-on appris dimanche auprès de la direction locale des Affaires religieuses et des Wakfs.

L’enseignement coranique dans la cette région suscite d’une année à l’autre un engouement des apprenants, grâce aux efforts des imams, des enseignants coraniques et des bénévoles, en dépit des difficultés rencontrées et liées notamment au manque des structures d’accueil et au déficit en encadrement pour ce genre d’enseignement religieux, a indiqué le directeur du secteur, Malek Berrah.

La wilaya de Tindouf dispose actuellement de 18 lieux de culte, dont la plupart dépourvus d’espaces appropriés pour l’enseignement coranique, ainsi que de cinq (5) encadreurs seulement, état de fait requérant le recours à l’encadrement des classes par des imams en attendant la prise en charge du problème.

Par ailleurs, il est à relever la contribution de certaines classes assurées par des bénévoles dans l’enseignement coranique, qui accueillent un nombre important d’enfants apprenants, à l’instar de trois classes privées regroupant près de 200 apprenants, dont certains ont dirigé des prières lors du mois de ramadhan, selon des responsables de ces écoles.

Les horaires d’apprentissage du saint Coran en période estivale dans la wilaya de Tindouf sont programmés pratiquement tôt le matin, après les prières du Sobh (aube) et de l’après-midi (El-Asr), pour épargner aux enfants les effets des fortes chaleurs, selon le programme arrêté par la direction locale des Affaires religieuses.