"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Oiseaux migrateurs: importante présence du flamant rose au lac Télamine malgré la pollution

Oiseaux migrateurs: importante présence du flamant rose au lac Télamine malgré la pollution
ORAN- Une importante présence du flamant rose au lac Télamine (à l’Est d’Oran), a été relevée malgré la grande pollution de cette zone humide, selon les résultats primaires du dénombrement hivernal, effectué chaque année par la conservation locale des forêts.

 

Quelque 30.000 individus de cet échassier migrateur ont été recensés au niveau du lac, a indiqué à l’APS, le chef du réseau d’ornithologie de l’Ouest, qui englobe les wilayas de Relizane, Oran, Mostaganem et Mascara, dépendant de la conservation des forêts, M. Mohamed Chami.

La concentration du flamant rose au niveau du lac Télamine est encore plus importante, cette année, avec 30.000 individus contre 35.000 dans les huit zones humides que compte la wilaya d’Oran, a-t-il souligné.

Le dénombrement fait, par ailleurs, état de la présence d’autres espèces comme la Tadorne de Belon, une sorte de gros canard. Cette espèce, auparavant rare au niveau des zones humides d’Oran, a été observée, en grand nombre cette année.

Pour sa part, l’ornithologue Ali Mahadji, associé à la campagne de dénombrement, a fait état, de la présence importante de la grue cendrée au niveau de la Sabkha d’Oran.

"Cet échassier protégé par des conventions internationales, attire malheureusement les braconniers, qui le chassent pour sa chair tendre", a-t-il déploré, estimant que les autorités doivent prendre des mesures pour le protéger.

Les résultats finaux et détaillés sur le dénombrement hivernal des oiseaux migrateurs séjournant au niveau des huit zones humides de la wilaya d’Oran, seront communiqués vers la mi-février, avec plus de détails sur la présence des différentes espèces, a-t-on noté.