"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /htdocs/templates/octobre_03_2017_3/functions.php on line 201

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/octobre_03_2017_3/library/Designer/Content/SingleArticle.php on line 198

11e édition du festival national de la chanson raï à Sidi Bel Abbès

11e édition du festival national de la chanson du raï à Sidi Bel AbbèsSIDI BEL ABBES - Le coup d'envoi de la 11ème édition du festival national de la chanson du rai a été donné, jeudi à Sidi Bel Abbès, en présence d'un public nombreux composé de familles et de jeunes amoureux de ce genre musical authentique.
Depuis son ouverture, cette manifestation culturelle artistique a enregistré une grande affluence des amateurs de ce genre musical à la maison de la culture Kateb Yacine, pour écouter des chansons alliant le rai ancien et le rai moderne.

Dès l'ouverture de la soirée, le groupe Raïna Raï a enchanté le public avec sa fameuse chanson "Ya Zina Diri Latay", ensuite avec le passage de jeunes artistes à l'instar de Cheb Houssam, Djamel Milano, Cheb Mahfoud, Mohamed EL Abbassi, Chaba Fati et Cheikh Naam.

Le secrétaire général de la wilaya Mohamed Ould Abdenabi a déclaré dans une allocution prononcée à l'occasion du coup d'envoi de cette manifestation artistique, que "le Raï est un art exceptionnel qui caractérise le patrimoine culturel du pays et un grand acquis à préserver".

"La ville de Sidi Bel Abbès a contribué à la préservation de ce patrimoine culturel exceptionnel qui exprime l'éspoir et la tristesse, en ce qu'il est un génie artistique devenu fameux dans le monde entier", a-t-il souligné notamment.

Pour sa part, le représentant du ministère de la Culture Chiter Laid a souligné que "le Raï est un art spécifique à l'Algérie et il faut le préserver et le promouvoir à travers les générations futures", mettant en avant l'intérêt qu'accorde la tutelle au festival national de la chanson du raï pour le préserver et l'accompagner dans toutes les éditions à l'avenir.

De son côté, le commissaire du festival Mohamed Boussemaha a fait savoir que le festival du raï se veut "une manifestation culturelle artistique importante visant à préserver le caractère authentique et exceptionnel du Raï qui représente tous les jeunes algériens".

La deuxième soirée de ce festival prévue demain samedi sera animée par d'autres artistes à l'image de Cheikh Hattab, Cheb Kadirou, Cheikh Mimoune, Chaba Farida, Cheb Kader Japonais et Abbas Marhoum.

Organisées sous la supervision du ministère de la Culture en collaboration avec l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (ONDA), les soirées du festival national de la chanson du raï  se poursuivent jusqu'à lundi avec la participation de plus de 30 artistes et des conférences sur la musique et la chanson du raï.