"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

"HISTOIRE VÉCUE D’UN ORANAIS EN FRANCE": Un livre de Lahouari MILOUDI publié à titre posthume aux Editions Jets d'encre

Lahouari Miloudi Roman auteurL’autobiographie sincère et touchante d’un Oranais installé en France qui s’est durement battu pour défendre ses droits face à un système qui les piétinait trop souvent.

 

Oranais installé en France, Lahouari Miloudi n’a pas eu une existence facile : placement arbitraire de sa fille en foyer suite à l’hospitalisation de sa femme, arrestation et emprisonnement injustes pour un crime qu’il n’a pas commis (il avait au contraire tenté de l’empêcher !), maladie lourde de son fils, les drames s’enchaînent et son teint maghrébin lui porte souvent préjudice dans un système qui doute systématiquement de lui. Pourtant, malgré les obstacles, Lahouari ne s’est jamais laissé abattre. Avec courage et détermination, il a poursuivi sa vie, belle et bien remplie, qu’il raconte aujourd’hui…

Dans cette autobiographie humble et sincère, Lahouari Miloudi retrace son parcours, riche et touchant, qui, entre France et Algérie, malheurs et joies, souligne les dysfonctionnements et injustices du système juridique français tout en rappelant que, quels que soient les obstacles, il ne faut jamais cesser de se battre pour ses droits et la vie que l’on mérite.

L’AUTEUR – Lahouari Miloudi Lahouari Miloudi était une personne sensible et généreuse qui n’hésitait pas à offrir son aide et ses conseils à ceux qui en avaient besoin. Adulte fiable et solide, il avait conservé une âme d’enfant. Sa famille était ce qu’il avait de plus précieux.

C’est pour laisser un souvenir de lui à sa précieuse famille qu’il rédige, à la fin de sa vie, cette autobiographie.

Lahouari Miloudi

Lahouari Miloudi, né 1960 à 'Térégo', un quartier populaire de la ville d'Oran Algérie. Fils d'une famille nombreuse, Son père, Mohamed Miloudi, est un ancien fonctionnaire à l'Hôtel de ville d'Oran. Il est mort le 14 février 1992. Sa mère, Sidi El Merabel Kheira, est née a Sidi Dahou des Zairs, wilaya de Sidi Bel Abbes. Elle est décédée le 03 juillet 2010 à Maraval à Oran,

Lahouari Miloudi a arrêté l'école à l'âge de 17 ans pour s'occuper de ses frères et sœurs parce à cette époque-là son père était gravement malade c'était en 1971 , à Oran , Lahouari a quitté l'école en 1976, pour subvenir aux besoins de sa famille il faisait les marchés et en 1980, il commença à faire la navette entre Alicante et Oran , puis en 1980 il rentre dans une salle de musculation et se consacre entièrement à ce sport, il a même participé en 1986 au championnat Oranais de Musculation dans la salle du cinéma le Colisée où il est arrivé en troisième place grâce à son professeur feu Mostefai Tahar qui lui a donné beaucoup de conseils pour ce sport et qu'il considérait aussi bien comme son fils que comme son ami, la compétition avait été organisée par une délégation Oranaise et c'est grâce à cette délégation et avec l'appui Tahar Mostefai et Embarek Mohamed dite Philippe ,que Lahouari a pu participer à cette compétition et a obtenu le diplôme de Body Building , puis quelques temps après Lahouari est monté sur Marseille pour s'installer définitivement et fonder une petite famille, il a eu deux enfants une fille née en 1994 et le petit dernier né en 2003 à Aubagne .Puis, il a commencé à rattraper ses études, il lit beaucoup de livres historiques ou d'actualités, il aime la philosophie et la littérature, c'est cette force qui lui a permis d'écrire sa toute première œuvre qui s'intitule "HISTOIRE VECUE D'UN ORANAIS EN FRANCE" où il raconte toute sa vie de sa jeunesse jusqu'à l'âge adulte et bien -au-delà, cette œuvre sera prochainement éditée, avant de se consacré à son œuvre Lahouari Miloudi avait exercé durant quatre mois la profession de professeur de Body Building dans une salle de sport à Marseille grâce à son diplôme, Lahouari Miloudi a touché à tout c'est une personne polyvalente, expérimentée , sociable avec tout le monde et généreuse,