"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)
ALGER - Douze (12) casemates pour terroristes ont été découvertes et détruites vendredi dans la zone de Kaf Mokhtar, à Batna, par des éléments de l'Armée nationale populaire (ANP), alors qu'une bombe de confection artisanale a été découverte et détruite à Aïn Defla, indique samedi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Le nom du chahid Zabana demeurera synonyme de bravoure et de dévouement

Le nom du chahid Zabana demeurera synonyme de bravoure et de dévouementALGER- Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a affirmé jeudi à Alger que le nom du martyr de la guillotine, Ahmed Zabana, de son vrai nom Zahana demeurera synonyme de "bravoure et de dévouement

 

"Même si la mort l’a emporté à un jeune âge, le nom d’Ahmed Zabana demeurera synonyme de bravoure et de dévouement", a déclaré M. Zitouni dans une allocution prononcée au siège permanent du "Musée de la mémoire, histoire de l’Algérie : 1830-1962" au parc de la Concorde de Ben Aknoun, à l’occasion de la célébration du 64e anniversaire de la mort des deux héros Ahmed Zabana et Abdekader Ferradj.

Guillotiné par la colonisation française le 19 juin 1956, le martyr Ahmed Zabana restera "l’un des symboles de sacrifice et d’héroïsme qui ont eu l’honneur d’inculquer l’esprit révolutionnaire, étant au premier rang de ceux qui ont sacrifié leurs vies pour la liberté, la dignité et la souveraineté dont nous jouissons aujourd’hui".

Qualifiant Zabana de "grand homme qui a choisi la voie du défi et de la révolution à celle de l’injustice et de la tyrannie, la voie de la lutte contre l’oppression et la domination coloniale", M. Zitouni a souligné que les empreintes de cet homme dans la confection du destin de la nation "ne disparaîtront jamais".

Ahmed Zabana, l’un des révolutionnaires de la première heure qui ont préparé les militants et moudjahidine à déclencher la guerre de libération, "a fait preuve, par ses actions héroïques, de dévouement, de conscience, de responsabilité et d’audace pour déstabiliser la colonisation française", a-t-il dit.

La date à laquelle Ahmed Zabana a été guillotiné "restera à jamais gravée dans la mémoire des générations de même que sa conduite ainsi que celle de Abdelkader Ferradj et de tous les vaillants martyrs, empreinte d’amour pour la patrie et de sacrifice, seront gardées en mémoire à l’instar des principes novembristes", a conclu le ministre.

Mots clés :