"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Participation de sept films au festival national du court métrage universitaire à Oran

Participation de sept films au festival national du court métrage universitaire à OranORAN - La deuxième édition du festival national du court métrage universitaire s'est ouverte mardi soir à Oran, avec la participation de sept (7) films d'étudiants de plusieurs universités du pays.
Lors de la cérémonie d'ouverture de la manifestation cinématographique, organisée sous le slogan : "Les étudiants entre ambition et créativité", qui s'est déroulée à la Faculté de droit et sciences politiques de l'université d'Oran 2 "Mohamed Benahmed", le commissaire du festival, Alik Mohamed a indiqué, dans son allocution, que les films qualifiés pour le concours final du festival ont été sélectionnés sur 21 lors de la phase qualificative.

L'ouverture du festival, organisé par le club scientifique culturel "Es-salem" de l'université d'Oran 2, a eu lieu en présence de figures cinématographiques et théâtrales de la ville d'Oran, d'universitaires et de représentants d'associations culturelles.

Un spot publicitaire des films participants et une vidéo sur Oran ont été projetés, mettant en exergue l'évolution urbanistique qu'a connu la ville, les vestiges historiques qu'elle recèle, les établissements culturels et les universités dont elle dispose.


Lire aussi: Journées du court-métrage: appel à la création d’un festival du court-métrage  


Les courts métrages en lice pour le prix de ce festival de deux jours sont "El Alem" (Douleur), "Es-sabr" (Patience), "Souraat el badiha'' (vitesse d'intuition), "Sadikati Soumia" (M'on ami Soumia), "Mouaswes", "Tennesse" et "Stop", produits, réalisés et photographiés par des étudiants des universités d'Oran, de Sidi Be-Abbes, de Mascara, de Saida et de Bouira.

Ces films, d'une durée ne dépassant pas 15 minutes, abordent divers sujets dont les problèmes conjugaux, le chômage, la vie universitaire et la délinquance. Ils seront évalués par un jury composé de la comédienne et cinéaste Fadhila Hachmaoui et du metteur en scène Mohamed Mihoubi, qui annoncera demain les films couronnés des trois prix du festival.

Au cours de cette édition également, l'artiste Mohamed Hazim, dont le nom est associé au groupe Bila Houdoud, sera honoré.

Le festival se poursuivra mercredi à la deuxième et dernière journée au niveau du théâtre régional d'Oran "Abdelkader Alloula", où le public suivra une soirée, des sketches, des spectacles d'humour et des jeux de magie, ainsi que la remise de prix aux lauréats.