"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Festival de littératures et du cinéma féminin: des films inspirés de la réalité algérienne

Festival de littératures et du cinéma féminin: des films inspirés de la réalité algérienne
SAIDA- Des spécialistes en 7e art participant au festival national de la littérature et du cinéma féminins, qui prendra fin mercredi soir à Saida, ont apprécié la qualité des films algériens inspirés du vécu.
Le critique cinématographique Bedjaoui Ahmed a souligné, lors d'une table ronde organisée à l’occasion de cette manifestation, que l’Algérie dispose de potentialités parmi les cinéastes, scénaristes, comédiens, créateurs cinématographiques ayant la capacité de produire des films de qualité et d'opérer le changement dans le domaine cinématographique en Algérie.

Le même spécialiste a insisté sur l’importance de connaître les goûts du public par l’ouverture de dialogue sur le sujet afin de se diriger vers la production de films de niveau, appelant à encourager des cinéastes à chercher les sources de financement des œuvres cinématographiques et à la promotion du cinéma algérien à l’étranger.

Le cinéaste Rachid Bouchareb a exhorté, pour sa part, à fournir davantage d'efforts et poursuivre le travail dans le domaine cinématographique en vue de la production de films réussis et de bon niveau.


Lire aussi :Saida: lancement du festival national de la littérature et cinéma féminins  


La réalisatrice Noura Hamdi a affirmé que le texte cinématographique contribue à la production d’un bon film qui requiert la satisfaction du public, mettant l’accent sur l’ouverture des écoles de formation dans le domaine du 7e art au profit des jeunes désirant d’accéder au monde du cinéma.

La dernière journée du festival a été marquée par la projection du film "Le flic de Belleville" de Rachid Bouchareb à la salle de cinéma "Dounyazed" de la ville de Saida.

La clôture du festival national de la littérature et du cinéma féminins comporte une cérémonie pour honorer le lauréat de la meilleure projection parmi les 11 films longs et courts métrage participant à cette manifestation culturelle.