"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Cinq films algériens au Festival Maghrébin de Oujda

Cinq films algériens au Festival Maghrébin de OujdaALGER - Cinq films algériens sont au programme des compétitions du court et du long métrage de fiction du 8e Festival maghrébin du film de Oujda, prévu dans cette ville marocaine du 11 au 15 juin prochain, a-t-on appris auprès des organisateurs.

 

Dans la catégorie long métrage le film "Reconnaissance", du réalisateur Salim Hamdi participe à son premier festival et sera en compétition avec "La voix des anges" de Kamel Laïche.

Ces deux productions algériennes seront en compétition aux côtés de "Fatwa" du Tunisien Mahmoud Ben Mahmoud, "Portofarina" de son compatriote Ibrahim Letaief, "Cri de l'âme" de Abdelillah El Djouhari ou encore "Urgence ordinaire" du Marocain Mohssen Basri.

"Synapse" de Noureddine Zerrouki, "Ainsi soit-il" de Youcef Mahsasse, et "Point zéro" de Nassim Boumaiza représenteront l'Algérie dans la compétition du court métrage.


Lire aussi: Festival d’Annaba du film méditerranéen: report de la 4ème édition au mois d’octobre


Douze films sont en compétition dans cette dernière catégorie, parmi lesquels "Un philosophe" du Marocain Abdellatif Fdil et "Ghost Rêveries de la Tunisienne Safa Ghali.

Le jury de la compétition court métrage sera présidé par le critique de cinéma algérien Ahmed Bedjaoui qui animera également un atelier sur l'histoire du cinéma algérien.

Le festival prévoit également de rendre une série d'hommage à des figures du cinéma maghrébin dont le réalisateur Rachid Bouchareb, l'actrice tunisienne Fatma Ben Sidane et le réalisateur marocain Saad El Cheraibi.

Créé en 2010, le Festival maghrébin du film de Oujda, qui n'a pas encore dévoilé sa sélection, a pour objectif de promouvoir la production cinématographique de la région et de vitaliser le marché du film.