"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)
ALGER -Huit (8) personnes ont trouvé la mort et 9 autres ont été blessées dans 9 accidents de la circulation, survenus lors des dernières 24 heures à travers le territoire national, indique jeudi un communiqué de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré au niveau de la wilaya de Khenchela où deux personnes sont décédées et une autre a été blessée dans deux accidents de la circulation, le premier survenu dans la commune de Taouzianette et le second s'est produit sur la route nationale n 88 au niveau de la commune d'Ain Touila.

Projection à Oran du documentaire "Yes Lukan Tour" de Melissa Yami

Projection à Oran du documentaire "Yes Lukan Tour" de Melissa Yami
ORAN - Le nouveau film documentaire "Yes Lukan Tour" de Melissa Yami, dédié à la notion de citoyenneté positive, a été projeté jeudi à Oran, permettant à de nombreux jeunes de s'imprégner des initiatives positives accomplies ces dernières années dans différentes wilayas du pays.

 

La séance s'est déroulée au siège de l'association socioculturelle locale "Santé Sidi El-Houari" (SDH) au profit, notamment, des jeunes stagiaires de l'école-chantier de cette organisation citoyenne bénévole et de cadres du mouvement associatif national.

"Il s'agit d'une projection en avant-première oranaise", a indiqué la vice-présidente de SDH, Assia Brahimi, rappelant que depuis sa sortie il y a quelques mois "Yes Lukan Tour" a été présenté en France, à Alger et à Djanet.

Le documentaire met en relief une trentaine d'initiatives individuelles, associatives ou entrepreneuriales ayant un impact positif sur l'environnement, la santé, l'éducation, le patrimoine et le social.

La jeune réalisatrice évoque ainsi plusieurs actions phares, à l'instar du K'sar de 1.050 logements construits à Ghardaïa par un groupe de citoyens qui a utilisé des matériaux locaux en s'évertuant à respecter l'architecture traditionnelle mozabite.

Cette initiative a permis aux couches basse et moyenne d'accéder à un logement à un prix estimé au tiers de la moyenne nationale dans le marché immobilier.

Parmi les autres exemples évoqués, la création d'un atelier de tissage de tapis à Timimoun qui forme et emploie des femmes de différents villages voisins.

Les tisserandes contribuent ainsi à la préservation des motifs traditionnels du Gourara avec des techniques ne portant pas atteinte à l'environnement sachant que les teintures utilisées sont d'origine végétale bio.

Les associations oranaises "SDH" et "Bel-Horizon" sont également citées dans le documentaire qui met en valeur leurs actions citoyennes respectivement dans les domaines de la formation/insertion des jeunes et la découverte du patrimoine historique local.