"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Les habitants de Bedrabbine-El Mokrani cadenassent le siège de l'APC pour protester contre la mauvaise gestion du dossier "Habitat rural"

Bedrabine apc 1La colère couve au sein de la population de la commune de Bedrabine El Mokrani. Depuis quatre jours, des citoyens en colère cadenassent le siège de l'APC et contraignent ainsi à l'inactivité totale l'ensemble des services municipaux. La mauvaise gestion par les élus locaux du dossier de « l’habitat rural » est la principale cause de leur colère... Mais là n'est pas la seule raison de leur mal-être, tient-on à faire observer.

Par K. Benkhelouf et B. Megherbi

 

En effet depuis le 01 Juillet,    la  population de cette commune, par effet de « boule de neige » dans  la région, a tenu à exprimer ses besoins  longtemps  soulevés en matière d’habitat et  jamais solutionné,  particulièrement celui de « l’Habitat Rural » .En effet cette commune est, selon l’avis de nombreux protestants, la seule à avoir été  privée de construction de logements des différentes  formules, alors que la  population est  chaque année grandissante et dans un besoin indescriptible et frustrant.

Il sera rapporté, par  les protestataires présents, que depuis 1979, la commune de Bedrabine El Mokrani,  n’ a  obtenue  que  de 190  logements, alors que  la majorité des communes environnantes, ont bénéficiés de l’avantage de l’habitat pour satisfaire leur population. En outre, il est signalée, que  parmi les 04 communes de la adira de Benbadis,  03 d’entres elles ont profilées de logement et d’habitat rural, à exception de leur commune, ce qui les révolte de cette mise à l’écart devenue incompréhensible.

Le P/APC de Bedrabine El Mokrani, qui a été  sollicité pour donner  son avis, répond   « qu’il  lui a été demandé  par la wilaya, de faire un choix de terrain, afin de répondre aux besoins et de la sorte 20 hectares, ont été  désignée. Et nous attendons, la suite qui sera donné par la wilaya ». Il reconnait que « cette protestation populaire  pacifique est légitime compte tenue de la patience de ces habitants, et  que la commune de Bedrabine El Mokrani , n’a pas bénéficié de projet de construction  de logement  des différentes formules, dont la commune a été privée. 

De par ce fait, les  protestataire interpelle le wali et réclament  de répondre à leur sollicitude  d’habitat rural, tout en veillant à faire  une enquête au  sujet de l’abandon de cette commune en matière de développement. Aussi  compte tenu de l’absence d’attribution de logement, accordée aux citoyens, qui en ont besoin, les 20 hectares de  terrain disponibles , pour  la formule de l’habitat rural, leur serait d’un  premier secours.