"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Pêche : Tlemcen affiche la meilleure production de cette décennie

Pêche : Tlemcen affiche la meilleure production de cette décennie

TLEMCEN - Les efforts consentis pour le développement du secteur de la pêche dans la wilaya de Tlemcen se sont traduits durant l'année 2018 par une importante production halieutique, la meilleure de cette dernière décennie.

 

La production halieutique a ainsi atteint les 11.700 tonnes toutes espèces confondues, dont une production exceptionnelle de petits pélagiques notamment la sardine avec plus de 7.000 tonnes. Cette augmentation, qui a presque doublé par rapport à l'année précédente, s'est nettement répercutée sur le prix du kilo de la sardine, qui a atteint jusqu'à 100 DA pendant la campagne de pêche, soit entre le 1er mai et 31 octobre de chaque année.

Ce bond qualitatif a été réalisé grâce aux efforts consentis par les autorités locales à travers de nombreux projets visant le développement du secteur pour contribuer à l'essor de l'économie locale et à la création de l'emploi.

Dans cette optique, le secteur s'est renforcé, durant cette année, de 12 nouvelles acquisitions d'unités de pêche, dont deux sardiniers, dans le cadre des dispositifs d'aide de l'Etat (ANSEJ, CNAC, ANGEM). Ces embarcations, d'une capacité théorique de 410 tonnes, viendront s'ajouter à la production halieutique de la wilaya et permettront la création de 66 postes d'emploi directs, a-t-on indiqué auprès de la direction de la Pêche et de l'Aquaculture.

Afin de contribuer au développement de la production nationale, la direction locale de la pêche a délivré des autorisations d'acquisition de cinq thoniers de 35 mètres et plus. Ils seront opérationnels dans une année pour prendre part aux campagnes de pêche au thon pour assurer l'augmentation de la production de cette espèce de poisson et son exportation.


Lire aussi: 2018/Relizane: entrée en production du complexe intégré des métiers du textile "Tayal"


Les responsables locaux du secteur estiment que ce dernier se développera davantage avec l'achèvement des travaux de réalisation du nouveau port de Sidna Youchaa, prévu pour les mois prochains.

Des études pour la réalisation d'une halle à marée moderne de 1.200 m2 de superficie et de cases pêcheurs sont en cours au niveau de la direction de la pêche, en collaboration avec celles des travaux publics et des transports.

Ces deux superstructures s'avèrent indispensables pour lancer l'activité de pêche dans ce nouveau port, permettant ainsi de réduire la pression sur le port de Ghazaouet.

Par ailleurs, afin de moderniser le circuit de commercialisation des produits de la pêche et notamment par les vendeurs ambulants, une convention a été signée entre la direction chargée du secteur et l'ANGEM, pour la dotation de ces vendeurs de motocycles à cabines isothermes pour conserver et commercialiser dans de bonnes conditions ces produits.

Cap sur l'aquaculture

Outre la pêche, l'activité aquacole connaît un véritable engouement dans la wilaya de Tlemcen, qui compte actuellement 16 projets d'aquaculture, répartis sur tout le littoral, dont un déjà productif depuis novembre 2016. Ce dernier projet prévoit une production théorique annuelle de 600 tonnes de daurade royale et de loup de mer, ainsi que la création de 14 emplois directs. En 2018, cette ferme aquacole a produit 200 tonnes de daurade royale.

Les 15 autres projets aquacoles sont en cours de réalisation pour une production estimée à 8.000 tonnes de daurade, de loup de mer et 320 tonnes de moules. 400 postes d'emplois directs seront créés.

Parmi ces 15 projets, deux investisseurs en pisciculture et un autre en conchyliculture sont en phase d'acquisition du matériel pour s'installer en mer durant le premier trimestre 2019. Deux autres investisseurs en pisciculture sont en phase de négociations de crédits bancaires, a-t-on indiqué, ajoutant que trois autres projets sont en phase d'établissement de leurs études technico-économiques. Deux concernent la pisciculture et le troisième la conchyliculture.


Lire aussi: Skikda: plus de 200 pêcheurs soumis à une enquête nationale économique et sociale


Par ailleurs, la wilaya de Tlemcen a enregistré durant cette même année la création de deux zones d'activités pouvant recevoir 19 investisseurs en pêche et aquaculture. La première zone est implantée à Bir El Meleh, dans la daïra de Marsa Ben M'hidi d'une superficie de 2,8 ha. La seconde est située à Honaine et couvre une superficie de 2,6 ha.

Enfin, la filière de la pisciculture intégrée à l'agriculture vient s'ajouter aux efforts consentis par le secteur qui cherche à diversifier les ressources et à améliorer la production de poissons divers destinés à l'autoconsommation ou à la commercialisation.

Dans ce cadre, 76 bassins ont été ensemencés, cette année 2018, dans les zones rurales de la wilaya où plus d'une centaine de fellahs ont bénéficié d'une formation spécifique à ce type d'activité.