"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Blida: 1e conférence nationale sur l’enseignement coranique début avril

Blida: 1e conférence nationale sur l’enseignement coranique début avril
BLIDA - Une première conférence pédagogique nationale sur l’enseignement coranique en Algérie sera organisée début avril prochain à Blida, a-t-on appris lundi auprès du directeur des Affaires religieuses et des Wakfs de la wilaya.

 

"Cette première conférence du genre en Algérie, qui sera consacrée à l’examen des bases de l’enseignement coranique dans notre pays, sera tenue début avril prochain à Blida", a déclaré à l’APS Kamel Belassel, en marge de l’ouverture de la 5ème session nationale de qualification des candidats aux concours internationaux du saint Coran.

La rencontre, qui réunira des spécialistes des secteurs de l’enseignement supérieur, de l’éducation nationale et des affaires religieuses, donnera lieu à "l’élaboration de programmes pour l’enseignement coranique, qui seront adoptés au niveau des écoles, classes coranique et autres structures du domaine à travers le pays", a-t-il expliqué.


Lire aussi: L’enseignement coranique en Algérie connaît une renaissance


Il s’agira surtout, a ajouté M. Belassel, de "fixer et mettre au point des méthodes pour l’enseignement coranique en Algérie, à l’avenir, à travers une feuille de route qui sera adoptée par le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs".

En procédant à l’ouverture de cette 5ème session nationale de qualification aux concours internationaux du saint Coran, Youcef Hafsi, représentant du ministère de tutelle, a souligné l’inscription de celle-ci (session) au titre des préparatifs pour la "16ème édition du Prix international d'Alger de récitation du Coran".

Il a fait part de la sélection programmée d’un seul candidat de cette session à ce prix international d’Alger, prévu au mois de Ramadhan prochain.

Le responsable a signalé, en outre, qu’une prise en charge psychologique et pédagogique sera assurée aux participants à cette session afin, a-t-il dit, de les "habiliter moralement et spirituellement à assurer la meilleure représentation possible pour l’Algérie à l’étranger".


Lire aussi: Concours du saint Coran: ouverture lundi à Boufarik de la 5e session de qualification


"Le reste des candidats participant à cette session sont appelés à représenter l’Algérie dans d’autres concours internationaux ultérieurs, chacun selon l’ordre de son classement", a- t-il encore informé.

Cette 5ème session qualificative du genre est abritée par l’école coranique "Kouider Bounedjar" de Boufarik jusqu’au 28 courant, avec la participation de 51 candidats-récitants du saint Coran (dont 13 filles), de toutes les wilayas du pays.

L’autre particularité de cette session qualificative 2019, organisée précédemment à Mila et Khenchla, réside dans le fait que la totalité des candidats (garçons et filles) sont des universitaires accomplis, entre médecins, ingénieurs et autres diplômés en études supérieurs, qui ne se sont pas contentés d’apprendre le Coran, mais aussi en savent toutes les règles de récitation et psalmodie notamment.

Ces candidats ont été qualifies suite à des tours éliminatoires, qui se sont déroulés à l’échelle des communes, puis des wilayas, avant d’aboutir à cette session nationale de Blida.