"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Nouveau stade d'Oran : réception en mars prochain de la pelouse

Nouveau stade d'Oran : réception en mars prochain de la pelouse
ORAN- La pelouse du stade de 40.000 places relevant du complexe sportif en cours de réalisation à Oran sera réceptionnée en mars 2020, a indiqué mardi le responsable de la start-up franco-algérienne "Natural Grass" chargée des travaux.
"L'opération de semence sera lancée en novembre prochain pour que la réception finale de la pelouse ait lieu en mars 2020. Ce sont des engagements qu'on a pris avec le maître d'ouvrage et qu'on tient à honorer', a déclaré à l'APS le premier responsable de "Natural Grass", Farid Bousaâd.

Il s'agit d'une pelouse hybride AirFibr, "une technologie unique de pelouse hybride destinée aux terrains de football et rugby de haut niveau ainsi qu'aux grands stades sportifs", a signalé la même source.

Néanmoins, l'opération accuse un retard sensible, alors que l'entreprise en question est installée depuis plus d'une année. Une situation qui a suscité la colère du nouveau wali d'Oran lors d'une récente visite d'inspection sur les lieux.

"Nous ne sommes pas responsables de ce retard. On fait face à plusieurs obstacles, notamment d'ordre financier, qui ont influé sur la bonne marche des travaux", a déclaré M. Bousaâd, dont l'entreprise a également été chargée de l'entretien de la nouvelle pelouse du stade d'Oran.

Rappelant que "Natural Grass" a réalisé les pelouses de plusieurs stades en France (Saint-Etienne, Angers, Lille, Toulouse et Metz, entre autres), il a aussi fait savoir que son entreprise a conçu les terrains d'entraînement du Real Madrid (Espagne) et d'Arsenal (Angleterre).

Natural Grass, qui a également remporté l'appel d'offre inhérent à la réalisation de la pelouse du nouveau stade de Tizi Ouzou (50.000 places) en cours de construction, fournira au stade d'Oran, quatre pelouses hybrides AirFibr, deux pelouses en gazon naturel et trois pistes d'athlétisme, a précisé son patron.

Le stade de football de 40.000 places constitue la première tranche du complexe sportif implanté dans la commune de Bir El Djir et qui comporte, entre autres, un stade d'athlétisme de 4.200 places, une salle omnisports de 6.000 places et un centre nautique doté de deux piscines olympiques (une non couverte) et une autre semi-olympique.

Cette importante infrastructure, dont les travaux ont été lancés en 2008 et devront prendre fin en juin 2020, sera l'un des principaux théâtres de la 19e édition des Jeux méditerranéens qu'accueillera Oran du 25 juin au 5 juillet 2021, rappelle-t-on.