"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)
ALGER - Quatre-cent-trente-quatre (434) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 487 guérisons et 8 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie, a indiqué vendredi à Alger le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar. Le total des cas confirmés s'élève ainsi à 18.242, celui des décès à 996, alors que le nombre des patients guéris est passé à 13.124, dont 487 en 24 heures, a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l'évolution de la pandémie de la Covid-19. Il a indiqué que 23 wilayas n'ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures. Selon la même source, 12 wilayas ont enregistré entre 1 et 5 cas, tandis que 13 autres ont recensé plus de 6 cas chacune. Par ailleurs, 50 patients sont actuellement en soins intensifs, a également fait savoir Dr Fourar. Enfin, le même responsable a souligné que "la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d'hygiène et de distanciation physique", rappelant "l'obligation du respect du confinement et du port des masques". Il a aussi appelé à veiller à la santé des personnes âgées, notamment celles souffrant de maladies chroniques.

ONU: appel à agir pour mettre fin à l'impunité des crimes commis contre les journalistes

ONU: appel à agir pour mettre fin à l'impunité des crimes commis contre les journalistesNEW YORK (Nations-Unies) - Les Nations Unies ont appelé le monde à agir pour défendre les journalistes, la vérité et la justice, à l'occasion de la Journée internationale de la fin de l’impunité pour les crimes commis contre des journalistes.
"Les statistiques donnent à réfléchir : au cours des dix dernières années, dans le monde, au moins 881 journalistes ont été assassinés pour avoir simplement dit la vérité", a rappelé Audrey Azoulay, la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). "Jusqu’ici, 44 ont déjà perdu la vie en 2019", a-t-elle ajouté, précisant que dans près de 9 cas sur 10, ces crimes sont restés impunis.

"Sans la liberté d'expression et l’existence de médias libres, il serait impossible de faire progresser l’entente, la démocratie et la réalisation des objectifs de développement durable", a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, Antَnio Guterres, dans un message publié pour la Journée.

"Lorsque des journalistes sont pris pour cible, c'est la société tout entière qui en paie le prix", a dit M. Guterres. "Si nous ne parvenons pas à les protéger, il nous sera extrêmement difficile de rester informés et de contribuer à la prise de décisions. Si les journalistes ne peuvent pas faire leur travail en toute sécurité, le monde de demain sera marqué par la confusion et la désinformation", a ajouté le Secrétaire général.

Le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, a également souligné l'importance de la protection des journalistes dans le monde entier.

"Aucun de nous ne peut être vraiment libre sans une presse libre", a-t-il rappelé, appelant à honorer le courage de ces personnes pour leur engagement "à mettre en lumière des questions d'une grande importance pour le public, souvent dans des contextes dangereux".

Mots clés :