"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Beach Wrestling: domination oranaise sur les arènes d’Oran qui reprennent enfin vie

Beach Wrestling: domination oranaise sur les arènes d’Oran qui reprennent enfin vieORAN – Les Arènes d’Oran, longtemps fermées, ont retrouvé vie en accueillant, vendredi et samedi, le championnat national de lutte sur sable (Beach Wrestling), une épreuve ayant souri notamment aux lutteurs locaux.

 

Au-delà de l’aspect sportif de l’évènement, c’est surtout un patrimoine culturel et historique de la ville d’Oran qui renait de ses cendres.

Ce précieux monument, construit durant la période coloniale, a été fermé pendant de nombreuses années, après la détérioration de son état de manière significative, avant que les autorités locales ne décident de le restaurer.

Les tribunes des arènes peuvent accueillir jusqu'à 10.000 spectateurs, mais les services techniques compétents n'autorisent actuellement l’entrée qu’à 3.000 personnes, selon l’entreprise chargée de la gestion de la structure, rouverte depuis quelques semaines aux associations de la société civile pour organiser des visites guidées sur les lieux au profit des enfants.


Lire aussi: Réhabilitation des Arènes d'Oran : réouverture au public en juin prochain


La Ligue oranaise de Lutte, qui a choisi de faire dérouler sur ces lieux ce championnat national de "Beach Wrestling", une épreuve organisée habituellement sur les plages, aura ouvert le bal en vue d’autres actions semblables émanant aussi bien d’organismes sportifs que culturels et artistiques de la ville sur ce site.

La compétition a été une aubaine pour le staff technique national afin de prospecter les éléments ayant le profil pour intégrer les rangs de la sélection algérienne, appelée en fin juillet en cours à disputer le championnat méditerranéen de la spécialité en Grèce, a indiqué à l’APS, Djamel Rerbal, le directeur technique de la Ligue de lutte de la wilaya d’Oran.

Le même technicien s’est déclaré, en outre, satisfait des conditions générales ayant marqué le déroulement de l’épreuve, qualifiant d’appréciable le niveau du championnat auquel ont pris part près de 150 sportifs représentants différentes régions du pays, et en présence également d’éléments de la sélection tunisienne, invitée d’honneur du tournoi, alors que celle du Maroc, qui a reçu elle aussi l’invitation, s’est excusée à la dernière minute, selon les organisateurs.

Liste des lauréats :

-Juniors garçons :

60 kg : Kermine Kamel (Oran)

70 kg : Merrikhitaha Abid (Bordj Bou Arréridj)

80 kg : Fetaria Chamseddine (Annaba)

+ 80 kg : Tedigh Oualdine (Annaba)

-Juniors filles :

50 kg : Kaoufi Chaïmaâ (Tunisie)

60 kg : Aoutouka Abdeslam (Tunisie)

+60

kg : Hamiche Amel (Béjaïa)

-Seniors garçons :

70 kg : Alous Fayçal (Oran)

80 kg : Bouhila Brahim (Alger)

90 kg : Habri Bilel (Sélection nationale militaire)

+90 kg : Beldjilali Mohamed (Sélection nationale militaire)

-Seniors filles :

50 kg : F atmi Zoulikha (Oran)

60 kg : Amoura Sandra (Bejaïa)

70 kg : Tahar Bouzid Soraya (Oran)

+ 70 kg : Boussaïd Kamilia (Oran).(APS)