"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Différend entre les élus de l'APC de Sidi Bel-Abbes: la gestion de la commune confiée à un administrateur

APC SBA 01aSIDI BEL ABBES - Un administrateur a été installé mercredi pour prendre en charge la gestion de l'Assemblée populaire communale de Sidi Bel Abbes, un poste resté vacant durant l'année écoulée suite à un différend entre les élus, a-t-on appris des services de la wilaya.

 

L'installation de l'administrateur principal, Mohamed Mérine pour assurer la gestion de la commune de Sidi Bel-Abbes a été effectuée sur décision du wali, Ahmed Abdelhafid Sassi, après une crise qu'avait connue cette APC et les problèmes qui ont découlé suite à un différend entre les membres élus, ayant retardé les projets de développements et les affaires de la commune, a-t-on indiqué de même source.

"Le wali a donné un dernier ultimatum aux membres de l'APC de Sidi Bel-Abbes pour se réunir et placer l'intérêt public avant toute considération, à l'effet de résoudre la crise traversée par l'Assemblée une année durant, après l'élection de ses membres, une situation qui avait  nécessité des mesures règlementaires requises en pareilles situations", a-t-on ajouté.


Lire aussi: Renouvellement partiel du Conseil de la Nation: proclamation des résultats provisoires


La désignation de M. Mérine, cadre diplômé de l'Ecole nationale d'administration, a désamorcé la crise qu'a connue cette assemblée élue, ce qui permettra d'enclencher une nouvelle dynamique de développement local et ce, à travers le lancement de divers projets, jusque là à l'arrêt voire carrément gelés, selon la même source.

M. Mérine a souligné la nécessité de mettre à contribution les efforts de tous les intervenants pour donner une impulsion au développement au niveau de la commune de Sidi Bel-Abbes et répondre aux attentes des citoyens.

Pour rappel, l'APC de Sidi Bel-Abbes a connue un différend entre ses membres élus, lesquels qui ne s'entendaient pas sur la manière de gérer les affaires communales et la répartition des taches au sein des différentes commissions.