"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Les membres de la commission économique et financière de l’APW de SBA s'enquièrent de la situation de l’école de la Garde Communale fermée... depuis 2011

Ecole garde communale 01Dans le cadre de leurs activités, les membres de la commission économique et financière de l’APW, accompagnés des responsables de la DRAG, se sont rendus à l'école de la garde communale, située dans la zone industrielle, pour s'enquérir de la situation de l'établissement fermé depuis des années. A leur arrivée, ils furent reçus par un agent représentant l’institution de la garde municipale et un agent de sécurité chargé de "garder" (sic) et les bâtisses et les divers équipements neufs laissés à l’abandon... depuis 2011

Par K.Benkhelouf

 

Les membres de la commission n’ont pu s’empêcher d’exprimer leur grand étonnement devant cet acquis inexploité, au sein de la zone industrielle, situé sur 7 ha dont l’architecture et l’esthétique moderne de ses bâtiments, avec équipement général d'un système de chauffage central, de groupe électrogènes (électricité et contre incendie), pompe à eaux, digne d’une  grande  école de formation paramilitaire compte tenue de ses installations, pour laquelle le trésor publique à dépensé des sommes très importante.

La visite a permis de constater, plusieurs bâtiments de deux étages, aux façades  artistiquement décorés, avec salles d’études  et ateliers dûment meublés, une  grande salle de conférence aux fauteuils encore plastifiés. Un bâtiment destiné de chambres individuelles, entièrement meublées, de chambres à coucher avec table d’étude pour les étudiants. Un étage, dans lequel étaient stocké, tables, chaises armoires en nombre important. Deux autres étages servant à des dortoirs. Un centre de santé disposant de chambres et salle avec matériel, ainsi que des moyens matériels et autres fourniture introuvable dans des centres de santé du secteur publique spécialisés et en nombre plus que suffisant.

La commission d’inspection, n’a pu cacher  sa surprise devant la qualité  architecturale et la grandeur du restaurant constitué de 2 salles, ainsi que  de sa dotation en matériel, fours et appareillage de cuisine très sophistiqué. Au centre de la cour principale, un grand bassin dont le système électrique pour la connexion avec le réseau d’eau, semble ne pas encore être terminé. Les installations sportives disponibles, sont conçues  avec leur matériel existant, de manière à proposer une diversité d’activités sportives pour les stagiaires de manière continue dans le sport collectif et individuel. Le stade à l’extérieur type Matiko de premier choix, permet de pratiquer  football, volleyball, handball basketball.

Cependant  dans la finalité, la commission tout en recensant le coté positif de cette infrastructure inexploité à également  cerné les aspects négatifs associés à ce grand édifice. En effet cette école achevée en 2011, leur a permis de  retenir que les entreprises de travaux  et fournisseurs  de matériels, n'ont perçu aucun financement pour l'achèvement de ce projet ou la livraison de matériel et les enveloppes financières sont  gelées au niveau du ministère de l'Intérieur. Une situation qui demeure à l’étude. En outre cette infrastructure inexploitée et livrée à l’abandon, est occupé par les pigeons qui en font leur cimetière désole. Ainsi que les malfaçons des systèmes d’étanchéité et la fissuration des murs, qui méritent d’être prise en charge avant aggravation. Une question de sécurité et d’entretien est aussi soulevée. La visite de l’administration de la  garde communale contenant des archives  était  fermée.