"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Sortie de promotions d'officiers à l'Ecole supérieure de défense aérienne du territoire à Réghaïa

Sortie de promotions d'officiers à l'Ecole supérieure de défense aérienne du territoire à RéghaïaALGER - Le commandant des forces de défense aérienne du territoire, le général-major Ammar Amrani, a présidé lundi la cérémonie de sortie de promotions d’officiers stagiaires à l'Ecole supérieure de défense aérienne du territoire (ESDAT) "Ali Chabati" de Réghaïa (Alger).

 

Baptisées du nom du chahid "Azoui Medour", ces promotions sont composées de la 27e promotion des Officiers des Cours de Commandement et d'Etat-major, la 43e promotion des officiers de perfectionnement, la 10e promotion des officiers d'application et la 36e promotion d'officiers élèves d'active, outre la 18e promotion des étudiants civils de navigation aérienne de l'Etablissement national de la navigation aérienne relevant du ministère des Transports et des Travaux publics.

Après avoir inspection des différentes formations par le général major Amar Amrani, le commandant de l'Ecole, le général Benbaatouche Lotfi a prononcé une allocution dans laquelle il a évoqué les grands axes de la formation et les connaissances scientifiques et militaires dispensées par des formateurs qualifiés et des enseignants compétents, "ce qui permettra aux officiers stagiaires de s'acquitter avec professionnalisme des missions dont ils seront investis", les exhortant à "ne ménager aucun effort en vue de défendre la dignité de la Patrie et protéger son espace aérien et son intégrité territoriale".            

Après prestation de serment par les promotions sortantes, il a été procédé à la remise de grades et de diplômes aux lauréats.

La cérémonie s'est poursuivie par une parade exécutée par les différentes promotions sortantes.

En marge de la cérémonie, des portes ouvertes ont été organisées pour présenter les différents projets des étudiants ainsi qu'une exposition de livres scientifiques et technologiques.

Accompagné du Commandant de l'Ecole et nombre de cadres, le Commandant des forces de défense aérienne du territoire a remis une distinction à la famille du chahid Azoui Medour et signé le Registre d'or de l'Ecole.

Née en 1922 à Ichmoul dans la wilaya de Batna, le Chahid Azoui Medour était chargé de la collecte de ravitaillement et d'armes au sein du Haut Commandement  dirigé par le Colonel Mustapha Ben Boulaid, qu'il accompagnait dans tous ces déplacements. Il a assisté à toutes les réunions organisées par Ben Boulaid pour la préparation de la Guerre de libération.

A l'approche de la date du déclenchement de la Guerre de libération, Azoui Medour fut chargé de la distribution des armes au profit des premiers groupes de moudjahidine, participant aux côtés du Chahid Ben Boulaid, à la bataille d'"Ifri", l'une des plus grandes batailles qu'a connues la région le 13 et 14 janvier 1956.

Après la tenue du Congrès de la Soummam (aout 1956), le Chahid Azoui Medour a été désigné membre du Conseil de la wilaya I (Aurès), et a poursuivi ses efforts avec force et détermination, en veillant à l'unification des rangs, jusqu'à ce qu'il fut assassiné lors de la bataille "Dhraa Aissi", dans la montagne d'Oustili (Batna), le 15 décembre 1957.