"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

PERSONNAGES MYSTERIEUX DU CORAN : Dhû-'l Qarnayn

Index de l'article

Biscornu 2Dhû-'l Qarnayn ou le bicornu est un personnage du Coran mentionné la première fois dans la Sourate 18 al-Khaf, où il est fait le récit de ses conquêtes et de l'emprisonnement par ce dernier de Gog et Magog (1), qui faisaient du tort au peuple croyant se trouvant à proximité, grâce à la construction d'un mur de fer et d'airain.

Qui est réellement le bicornu ?

Selon la tradition, Dhu-'l Qarnayn, était un homme qui fut doté par Dieu de grandes richesses et de grands moyens techniques pour son époque. Malgré ces avantages, ce dernier fit toujours en sorte de les utiliser pour le bien-être de ses sujets qui en étaient dépourvus, et jamais pour abuser de leurs faiblesses et les exploiter.

Dhu-'l-Qarnayn se prononce littéralement « l'homme aux deux cornes » ( ou « le Bicornu »), la seule étymologie de son nom, ne donne pas d’avantage d’information sur sa réelle identité. Le Coran, bien que très informatif sur le parcours de ce personnage, ne s'attarde jamais sur les détails historiques ou géographiques des récits qui le composent, mais plus sur les leçons et morales qu'il faut en tirer. C'est pourquoi de nombreux savants musulmans se sont appuyés parfois sur des sources judéo-chrétiennes pour tenter de reconstituer le parcours chronologique de certains personnages cités dans le Coran, ainsi il en va de même pour le récit du Bicornu.

Alexandre le Grand ?

Une rumeur persistante chez la majorité des musulmans fait état que Dhu-'l Qarnayn serait en fait Alexandre le Grand (ou Alexandre III de Macédoine). Ceci est dut au fait qu'à l'instar du Dhu-l-Qarnayn coranique, Alexandre avait réussi jusqu'à sa mort à régner sur un territoire proprement immense, et qui "s'étendait de l'Occident à l'Orient".

La principale contradiction à cette affirmation vient du fait qu'Alexandre le Grand était un polythéiste avéré, se considérant d'ailleurs lui-même comme un Dieu, et que c'était un roi cruel n'hésitant pas à supprimer toute opposition à son règne despotique. Il est donc logique que Dhu-'l Qarnayn ne soit pas Alexandre le Grand, et qu'il s'agisse donc d'une autre personne ayant vécue bien avant lui à une époque fort lointaine dont l'histoire "officielle" ignore presque tout.