"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Signature d'une convention-cadre de coopération entre le HCI et la LIM

Écrit par APS

Signature d'une convention-cadre de coopération entre le HCI et la LIMALGER - Une convention-cadre de coopération a été signée, dimanche à Alger, entre le Haut conseil islamique (HCI) et la Ligue islamique mondiale (LIM), portant échange d'expériences et organisation de manifestations scientifiques, ainsi que sur la recherche des voies et moyens de lutte contre l'extrémisme et la violence. 

Signé par le président du HCI, Bouabdallah Ghlamallah, et le Secrétaire général (SG) de la LIM, Mohamed Bin Abdulkarim al-Issa qui effectue une visite de travail en Algérie sur invitation du Conseil, cette convention vise " l'échange de publications, expériences, informations et de recherches scientifiques, notamment dans les domaines de la religion et de la pensée", la coopération en termes d'organisation des différentes manifestations scientifiques, ainsi que la contribution dans la traduction d'ouvrages scientifiques et culturels. 

La convention stipule également, l'encouragement des Oulémas et penseurs au " renouvellement du discours religieux, prône la diffusion de la modération et des valeurs de tolérance et du dialogue", " la recherche des voies et moyens de lutter contre la pensée extrémiste et de terroriste, ainsi que le bannissement du discours de la haine et de la violence". 

Dans une déclaration à la presse à l'issue de la cérémonie de signature, M. Bouabdallah Ghlamallah, a précisé que la LIM a " un prolongement, une activité et une influence" à travers le monde entier. "L'Algérie aspire à coopérer avec la LIM pour dissiper les ambiguïtés et démasquer les prétextes fallacieux qui sont ourdis contre l'Islam et les musulmans".

Après avoir estimé que le monde aujourd'hui " faite face à un colonialisme culturel " qui vise à " vider la Oumma islamique de sa force et de sa foi spirituelle", le même responsable a indiqué que ce colonialisme " aborde les principes de liberté, les droits de l'Homme et de la femme, mais les viole et les instrumentalise à son intérêt". 

Cette convention a pour objet, la coopération entre le HCI et la LIM en vue de mettre en exergue les vraies valeurs de l'Islam qui honorent l'homme et défend même sa liberté, a-t-il affirmé.

A son tour, le SG de la LIM a souligné que la convention conclue " encadre la coopération" qui sera réalisée par les deux instances, " en vue de mettre en avant la vraie religion musulmane et lutter contre les idées d'extrémisme et de terrorisme", relevant que " l'idéologie de l'extrémisme a tiré profit de ce vide qui régnait et l'instrumentalise même". 

Cette convention £uvre également à " faire face aux campagnes d'islamophobie". 

Reçu en audience par M. Ghlamallah, le SG de la LIM s'est félicité du rôle religieux, scientifique, intellectuel et civilisationnel joué par le HCI et des tâches dont il s'acquitte dans la diffusion des idées de l'islam de modération et des valeurs du dialogue et de tolérance.