"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Ouverture du 11ème Festival international de la bande dessinée d'Alger

Écrit par APS

Ouverture du 11ème Festival international de la bande dessinée d'Alger

ALGER- Le Festival international de la bande dessinée (FIBDA) a ouvert ses portes, mardi, à l'esplanade de Riadh el Feth, avec la participation de 17 pays, avec le Canada pour invité d'honneur.

 

La 11ème édition du FIBDA est marquée par l'organisation de nombre de rencontres avec des bédéistes algériens et étrangers dont l'américaine Alitha Martinez, l'espagnol Antonio Altarriba Ordonez et l'algérienne Nawel Lourad, en plus de plusieurs expositions dédiées à la bande dessinée.

Une grande exposition de la BD canadienne représentant de la région du Québec est présente à cette édition, avec la participation de huit (08) dessinateurs dont Julie Rocheleau et Jean-Paul Eid et Marie Debeau.

Des ateliers de formation en Manga et en bande dessinée sont également programmés au profit des enfants et plus du concours de déguisement "Cosplay" organisés en collaboration avec l'Office national des droits d'auteurs et droits voisins (Onda) et les publications "Z-Link" spécialisé en "Manga".

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, était présent à la cérémonie d'ouverture du festival en compagnie de certains membres du gouvernement qui ontvisité les différents stands représentants des pays participants à l'instar du Canada, de la Belgique et de l'Italie, en sus de nombre de maisons d'Editions algériennes à l'exemple de Dalimen et Z-Link.

Mihoubi a estimé que le FIBDA "s'est imposé en tant que rendez-vous culturel annuel réussi" sur la scène algérienne, indiquant que "nous avons choisi le Canada comme invité d'honneur car c'est un pays connu pour la longue histoire de la bande dessinée (...) et les jeunes algériens profiteront de son expérience dans ce domaine".

La cérémonie d'ouverture a connu une présence moyenne du public en comparaison avec celle de l'édition 2017, le programme du festival n'étant pas été mis à la disposition des journalistes et artistes présents.

Le FIBDA 2018 qui se tient sous le slogan du "vivre-ensemble", et dont les travaux se poursuivront jusqu'au 6 octobre, verra la participation du Canada, de la Belgique, de l'Espagne, des Etats Unis d'Amérique, de la Tunisie et -pour la première fois- la Suède et la Colombie.

Pour rappel, le Festival international de la bande dessinée 2017 a célébré l'année passée ses dix ans d'existence, avec la France en invité d'honneur.