"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Elaboration d'un guide pour la prise en charge des femmes victimes de violence

Écrit par APS Oran
Elaboration d'un guide pour la prise en charge des femmes victimes de violence
ORAN - Un guide visant à consolider les dispositifs de lutte contre les violences à l'égard des femmes a été élaboré au profit des acteurs de la prise en charge des victimes, a-t-on appris dimanche à Oran d'un représentant de l'Agence nationale de développement social (ADS).

 

"Il s'agit d'un ouvrage pratique uniformisé mettant en relief les aspects juridiques et psychologiques relatifs à la prise en charge des femmes victimes de violence", a précisé Ali Bouteldja lors d'une rencontre organisée par l'association socioculturelle locale "Chougrani".


Lire aussi: Solidarité nationale: une base de données consacrée aux femmes victimes de violences


Le guide a été élaboré et sera prochainement publié, a-t-il fait savoir, rappelant que cette initiative entre dans le cadre d'une convention conclue entre l'ADS et l'association "Chougrani" en janvier 2017 pour une durée de deux années.

"Le renforcement des capacités des cadres des structures de prise en charge des femmes en situation vulnérable constitue l'objectif majeur ciblé à travers cette publication", a souligné M. Bouteldja, également chargé des Cellules de proximité de solidarité (CPS) au niveau de l'antenne régionale de l'ADS à Mostaganem.

Ce responsable est aussi représentant de la Direction générale de l'ADS au sein de la Commission de suivi et d'évaluation des actions menées au titre du partenariat de l'Agence avec l'association "Chougrani".

Ce partenariat a en outre permis la mise en oeuvre d'une opération pilote au niveau du Centre national des femmes victimes de violence, implanté à Mostaganem.

L'opération en question a consisté en la formation et insertion socio-professionnelle de jeunes pensionnaires de ce Centre par l'apprentissage d'une activité dédié à la prise en charge des personnes à mobilité réduite, a expliqué M. Bouteldja.


Lire aussi: Stratégie nationale pour la prise en charge des questions liées à la famille et à la femme en 2019


Des ateliers thématiques, des caravanes de sensibilisation et une étude de terrain figurent parmi les autres actions initiées dans le cadre de ce même partenariat avec l'association "Chougrani".

Un projet porté par cette association, intitulé "Aswat", a été présenté lors de cette rencontre tenue à la salle de conférences du Théâtre régional d'Oran, à l'occasion de la célébration de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Initié dans le cadre de la coopération entre l'Algérie et l'Union européenne, "Aswat" a permis à l'association "Chougrani" de contribuer à la  sensibilisation autour du phénomène considéré.