"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Dispositif de lutte contre les incendies de forêts dans les wilayas de SBA et Naâma : Installation à Telagh d’une colonne mobile de la protection civile

Écrit par K. Benkhelouf
Protection civile 01Le dispositif de lutte contre les incendies de forêts dans les wilayas de Sidi Bel-Abbès et Naâma vient d’être renforcé significativement à la faveur de l’installation, en fin de semaine écoulée à Télagh, d’une colonne mobile de la protection civile.  
Par K. Benkhelouf
Une des plus importantes à être mise en place cette année dans les principales wilayas forestières du territoire national, cette nouvelle colonne se compose d’une cinquantaine d’agents au total, dont des officiers et des médecins, dotés de tous les moyens nécessaires pour assurer une intervention rapide et efficace dans la lutte contre les incendies de forêts, à savoir 10 camions citernes incendie de différentes capacités dont 1 de feux moyens (CCFM) 4000 L et  1 autre de 12.000 litres, 1 ambulance médicalisée, 1 voiture de liaison, 2 camions de transport du personnel et de matériel et des moyens ultramodernes de transmission radio. 
 
Outre cette colonne mobile et les unités opérationnelles de la protection civile déjà en place dans différentes circonscriptions, les services de la conservation des forêts des wilayas de Sidi Bel-Abbès et Naâma ont été appelées, à leur tour au titre de la même campagne anti-feux, à mettre en place un important dispositif de prévention et de lutte constitué notamment de brigades mobiles d’intervention, de véhicules tous terrains équipés spécialement à l’effet de circonscrire les départs de feu, d’un parc d’engins spécifiques de lutte contre les incendies sans compter un important maillage du territoire en postes de vigie et d’un système de télécommunications particulièrement fiable …
 Outre cette importante logistique déployée sur le terrain, la préparation de cette campagne a nécessité également la contribution de plusieurs autres services et organismes hors des secteurs des forêts et de la protection civile. Il s’agit entre autres de la SNTF , de la SONELGAZ , des travaux publics et de l’agriculture qui ont pris en charge les opérations de débroussaillage, de nettoiement  et d’entretien des accotements de routes,  voies ferrées, tranchées sous lignes de haute tension, tournières autour des exploitations agricoles et  bordures de pistes à la lisière des forêts, réduisant en cela une grande partie des facteurs de risques potentiels susceptibles de provoquer des incendies.
En somme, toutes les conditions semblent réunies pour la protection des écosystèmes forestiers des deux wilayas, d’une superficie globale de près de 220.000 hectares, considérés comme extrêmement fragilisés du fait de sa composante végétale en essences résineuses (Pin d’Alep,Thuya  etc..), d’un sous-bois dense et d’un climat particulièrement aride facilitant par ce fait la propagation rapide du feu sous l'effet de la chaleur.  

A titre de rappel les  interventions contres les incendies effectuées  en 2017 étaient de 94 incendies de forets  ayant causé la destruction de 773 hectares- 15 incendies de récoltes ayant occasionnés la perte de 154 hectare dont 65,5 hectares de blé tendre et 88,5 hectares d’orge. -13 incendies dans des plantations d’arbres fruitiers ayant causé la perte de 620 arbres fruitiers.-37 incendies de balles de foins ayant  causé la perte à 17499 unités

Le bilan des incendies enregistré en 2018 jusqu’au 25 juin 2018 est de 03 incendies de forets ayant occasionnés la perte de 4,02 hectare de foret.- 13 incendies de récolte ayant  occasionné la dégradation de 59,02 hectares dont 20,02 de blé et 37 hectares d’orge et 11  incendies de  foins ayant dégradé 1189 unités.