"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Mir Mohamed Iliès, un jeune algérien de Toulouse décoré de la "médaille de courage et de dévouement" par le préfet du Tarn (France)

Écrit par Mounir Alioua

Mdaille IliesMir Mohamed Ilies, un jeune émigré algérien de Seysses (Toulouse) a reçu, mardi dernier, des mains du préfet du Tarn, Jean-Michel MOUGARD, une médaille de "courage et de dévouement" pour avoir tenté, le soir du 5 novembre 2017, de secourir un quinquagénaire qui s’est jeté du "pont vieux" d'Albi dans les eaux glacées du Tarn, un des principaux affluents de la Garonne, dans le Sud Ouest de la France.

  Par Mounir Alioua  

« A la vue de l'acte désespéré de cet homme, je ne me rappelle pas comment je suis arrivé rapidement au bord de ce cours d'eau particulièrement, imprévisible en cette période, et me jeter dans ses eaux glacées. J’ai nagé rapidement jusqu’à lui et je suis parvenu non sans peine à le tirer jusqu’à la berge... Je l'ai sorti alors de l’eau et lui ai fait un massage cardiaque jusqu'à l'arrivée du SAMU qui a pris aussitôt le relais afin de tenter de le ramener à la vie... » témoigne le courageux jeune homme.

Considéré comme un héros et félicité comme tel par le préfet du Tarn, "au nom du Ministre français de l'intérieur", souligne-t-on, Mir Mohamed Ilies n'est autre que l'un des fils de notre confrère journaliste Mir Mohamed, doyen de la presse à Sidi Bel-Abbès et actuel responsable éditorial Web du "Quotidien régional d'informations en ligne" www.voixdeloranie.com, une déclinaison électronique du journal éponyme éditée en papier par la Sarl OPS mise en liquidation en décembre 2017. Bon footballeur à ses heures, natif de la ville de Sidi Bel-Abbès le 1er avril 1987, le jeune Mohamed Ilies est installé depuis plus de treize ans dans la région de Toulouse.

De nombreux internautes de différentes villes de l'Oranie et de la région Midi-Pyrénées en France n'ont pas manqué de réagir à la nouvelle de la distinction du jeune Bel-abbésien de Toulouse. Nous reproduisons ci-après in extenso quelques unes.

  • Ahmed Khiat (Ecrivain, dramaturge, chroniqueur) : C'est tout à votre honneur. Dieu le Puissant lui en sera gré inchaa Allah, car il vient de sauver une vie, quelle que cette personne, nonobstant sa race, sa couleur ou sa religion. Il est écrit dans notre Saint Coran, sourate ' Maïda ' verset 32 " وَمَنْ أَحْيَاهَا فَكَأَنَّمَا أَحْيَا النَّاسَ جَمِيعًا " ( " Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes " )

  • Ali Kader (Ecrivain) : Bon sang ne saurait mentir!

  • Abdelkader Belkhorissat (Artiste-peintre, Directeur de l'Ecole des Beaux-arts de SBA) : Un grand bravo à Iliés...il a risqué sa vie pour sauver les autres, un homme de bravour et de courage, une fierté . C'est un honneur pour un algérien.

  • Mohamed Moulay (Artiste-peintre, ancien directeur de banque) : Une joie et un honneur de voir nos enfants donner des exemples de courage, de générosité et de bravoure, les dignes représentants de notre communauté dans le monde.

  • Ghalem Cheniti (Ancien directeur du lycée En-Nadjah) : Félicitations à toi mon frère Mohamed et à Ilies. Voilà, notre fils Iliès vient d'obtenir la plus belle distinction honorifique réservée ,uniquement, à un cercle très très restreint de personnes élues par notre Créateur. Bravo.

  • Sidahmed Ayadoun (Président de l'association écologique 'Jeunesse Volontaire') : Félicitations. Le fait de connaître le père, je pense que c'est un résultat naturel ALLAH YBAREK

  • Larbi Houcine Nous ne pouvons qu'être plus que fiers quand un concitoyen est honoré mais encore plus quand il s'agit d'avoir prouvé et confirmé les prédispositions des algeriens au courage, à la braboure, et à l'amour du prochain. Ce sont des caratéristiques types de l'algérien qu'on veut toujours diaboliser pour des raisons évidentes qu'il est malsain de rappeler en cette circonstance.

  • Noureddine Khettou (Ancien directeur financier d'un groupe industriel) : Allah ibarek il y a de quoi être fier

  • Azzedine Abbar (Dramaturge) : Le digne fils de son père alf mabrouk khayi

  • Ahmed Mehaoudi (Poète, journaliste culturel) : Je me rappelle de lui, cher frère, enfant , il avait déjà un côté discret, gentil et grave, disons sérieux. Il le confirme, honneur à nous!

  • Mouloud Ait (Ancien comédien professionnel de la troupe Kateb Yacine) ; Tel père tel fils. Un grand bravo,un exemple à suivre.

  • Lakroune Mahfod (Ancien comédien professionnel de la troupe Kateb Yacine) : Alors merci..mille milliards de merci à toi ilyes. Le fils de notre grand Mohamed Mir. La bravoure est la forme la plus haute de la liberté. (J Gastaldi)
  • Emmanuelle Lacombe-colomb (Toulouse) : Fière de mon gendre qui a su montrer sa grandeur d âme....résultat d une belle éducation... Votre fils vous honore monsieur...

  • Mimir Netssou-ko (Paris) : Les grandes actions ont de grandes récompenses... Encore bravo...

  • Abdelkader Belamri (Ancien cadre de l'administration) : Nous sommes tous honorés par cet acte de courage d'un algérien qui a entrepris cet acte de haute considération morale sans attendre d'avoir ni papiers ni quoi que ce soit .Son acte est le fait d'une éducation de l'amour de son prochain et c'est tout .FÉLICITATIONS ET BRAVO !

  • Mohamed Faraoun (Cadre forestier retraité) : Bjr Iliès. Votre décoration m'a fait un vif plaisir. Sincèrement je me réjouis de cette brillante distinction qui a honoré la famille MIR et tous les Belabbésiens.

  Lire article du quotidien La dépêche du Midi (France) 

https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/05/2830540-acte-de-bravoure-un-judoka-seyssois-decore.html

Ilies et Prfet du Tarn 02a