"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Grande déception de Mohamed Hattab vis-à-vis des résultats enregistrés au cours de la 18e édition des jeux méditerranéens à Tarragone (Espagne)

Écrit par APS ORAN
JM-2018/Algérie: «Plus question de rééditer les mêmes petites performances à l’avenir»
ORAN- Le ministre de la Jeunesse et des Sport, Mohamed Hattab, a réaffiché lundi à Oran sa déception vis-à-vis des résultats réalisés par la délégation algérienne au cours de la 18e édition des jeux méditerranéens clôturés la veille à Tarragone (Espagne).

«Il est clair que les résultats enregistrés à Tarragone ne reflètent guère nos grandes ambitions avant ces jeux. Il faudra donc tirer les conclusion nécessaires, pour que ce genre de parcours ne se répète plus», a déclaré M. Hattab en marge de la cérémonie de la réception de l’emblème des jeux méditerranéens au siège de la commission nationale de l’organisation de la prochaine édition à Oran qu’il a ramené de Tarragone.

La ‘‘moisson’’ algérienne en terre espagnole est considéré comme étant la plus faible dans l’histoire des participations des sportifs algériens dans cette manifestation.

L’Algérie n’a pu décrocher que 13 médailles (2 or, 4 argent et 7 bronze) et une modeste 15e place au classement final des médailles, qui a sacré l’Italie, avec 156 breloques (56 or, 55 argent, 45 bronze), suivie de l’Espagne avec un total de 122 (38 or, 40 argent, 44 bronze) et la Turquie avec 95 (31 or, 25 argent, 29 bronze).

«Hormis quelques athlètes qui ont réussi à s’illustrer même dans des disciplines difficiles, que je tiens à féliciter au passage, nos athlètes ont été loin des attentes. Il faudra chercher les causes de cette déconvenue, et c’est la raison pour laquelle d’ailleurs j’ai mis en place une commission technique pour l’évaluation du parcours de notre délégation», a encore dit le ministre.

Il a reconnu, en outre, que la qualité de la préparation des sportifs algériens «ne répondait pas aux normes», prévenant que «les choses vont changer à l’avenir».

M.Hattab a d’ailleurs exigé que les préparatifs pour la prochaine édition des jeux méditerranéens qu’abritera Oran en 2021 «démarrent dès maintenant», tablant sur une «moisson de premier ordre lors des prochains jeux, d’autant qu’ils seront organisé dans notre pays», a-t-il dit.