L'article que vous avez lu sur le site des « Echos » mettra en moyenne six fois plus de temps qu'une vulgaire « fake news » pour toucher 1.500 personnes. C'est l'une des conclusions d'une étude de trois chercheurs du prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology), publiée dans la revue « Science » (1).