"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Le poème de la semaine : Brin de folie

Écrit par Abd Wah

Brin de folie

Dans ce lit titubant
Tu chantais Oran la bienheureuse
Tes yeux fermés dessinaient la mer
Le meilleur est à venir
Te chuchotait la voix caline prometteuse et trompeuse

Brin de folie dans ce dit
Jamais entendu
Jamais révélé
La mélodie esquivait les frissons du rideau
Suspendu au regard perdu
Toute une jeunesse
Sur l'autre rive rien ne resplendit

L'abîme des jours s'arrime aux corps
Brin de folie
Cette chute vers demain
Sans refrain

Wah Abd

 

Illustration: Saatchi Art Saatchi Art Artist Zeina Nader Selwan; Painting, “L'abime des jours” ...