"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

SILA 2018 : des ateliers d'écriture avec la participation de spécialistes chinois et de pays arabes

Écrit par APS
SILA 2018 : des ateliers d'écriture avec la participation de spécialistes chinois et de pays arabes
ALGER - La 23ème session du Salon international du livre à Alger (SILA), prévu du 29 octobre au 10 novembre, verra l'organisation de journées dédiées à des ateliers d'écriture animés par des spécialistes venus de Chine, invitée d'honneur cette année.

 

S'exprimant lors d'une conférence de presse tenue ce lundi, le Commissaire du SILA, Hamidou Messaoudi a précisé que cette activité "portera sur tous les aspects de l'écriture du livre, à savoir l'édition, les droits d'auteurs et la traduction".

Invitée d'honneur du SILA 2018, la Chine exposera plus de 2500 titres en mandarin et pas moins de 7500 œuvres traduites en arabe et en français, dont les thèmes ont trait à la culture chinoise ancestrale, la littérature et les livres enfants, à l'exemple de "Le livre de l'Emir : Les sentiers des portes de fer", une œuvre du romancier Ouassini Laredj, traduite en chinois.

Plus de 40 maisons d'édition, et six auteurs dont "Mo Yan", lauréat du prix Nobel, participeront aux travaux de cette manifestation à l'issue de laquelle plusieurs rencontres seront organisées avec les auteurs présents.

Ce salon sera, également, animé par de nombreuses œuvres d'écrivains chinois notamment celles traduites en arabe, outre les expositions de photos et de films chinois.

Aussi, plus de 90 invités entre écrivains, romanciers et historiens seront à ce rendez-vous livresque, dont 65 Algériens, a rappelé M. Messaoudi.

Par ailleurs, le Commissaire du salon a fait état de "l'exclusion de 20 maisons d'édition arabes" pour entorse au règlement intérieur du salon, précisant que la commission de lecture "avait émis des réserves sur 54 titres", certains non déclarés et d'autres "présentant des contenus racistes ou violents".

19 maison d'éditions se sont abstenues de participer à cette 23ème édition du SILA, "pour des raisons financières", a-t-il ajouté.

Le romancier Ouassini Laaredj, qui avait annoncé son éventuelle absence à cette manifestation, sera bel et bien présent au SILA 2018, a indiqué M. Messaoudi, évoquant "une éventuelle exposition" du deuxième tome de son ouvrage "Le livre de l'Emir".