"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

La CNAS de SBA lance le contrôle médical à distance des malades chroniques

Dans le cadre de l’amélioration des prestations entre l’administration et les assurés sociaux, la CNAS de Sidi Bel Abbes, a lancé, depuis le début octobre, le contrôle médical à distance au profit des malades chroniques.

Par K.Benkhelouf

 

Il y a lieu de rappeler, qu’auparavant, le malade se rendait au contrôle médical pour avoir l’aval ou le refus des médicaments prescrits mais depuis le 8 du mois d’octobre, les malades, qui se présentaient  au service contrôle médical, sont réorientés, vers leur pharmacie,  en raison des  nouvelles instructions données aux pharmaciens, de solliciter directement  l’aval du médecin,  par le système intranet. Ainsi cette nouvelle  formule, désormais, les malades chroniques n’ont plus besoin de se présenter au contrôle médical, qui rentre dans l’innovation des services, grâce à un logiciel. Cette nouvelle tâche,  qui  est confiée au pharmacien, qui servira, d’intermédiaire entre l'administration et le malade, a surement été réfléchie pour faire éviter à ces malades, les déplacements et longues attentent. Cependant, ayant contacté  un  pharmacien  à ce sujet, nous  retiendrons, que son  avis est un peux pessimiste, parceque, les quelques  envoie d’ordonnance de spécialiste  habilité à prescrire certains  médicaments, ont été rejeté par  ceux  du contrôle qui répondent .

Cette nouvelle approche, si elle est bien assise et que le contrôle, soit responsable et humaniste, verra le pharmacien, chargé de désigner les médicaments prescrits, soumis aux conditions particulières, de poser directement la question au médecin-contrôle CNAS, de répondre ensuite par l’accord ou le rejet du médicament prescrit, et satisfaire le client rapidement et non dépendre, d’une attente de réponse et  se voire contraint de revenir vers la pharmacie, pour récupérer ses médicaments et carte chiffa. Il y a lieu d’espérer, que cette louable initiative, ne rencontre pas d’autres embuches, liées aux pannes du système et au contrôle irresponsables qui ramèneront le malade vers l’administration.

Nous apprendrons également, que la CNAS,  lance également, la fiche médicale informatisée, qui permettra aux assurés sociaux de permettre d’obtenir leur traitement à travers tout le territoire national. Il va sans dire, que cette nouvelle fiche médicale, aura un impact sur le traitement rapide des dossiers au niveau du service du contrôle médical.

Nous comprendrons, que  la CNAS de Sidi bel abbès, s’engage dans l’innovation des activités de ces services, afin de faciliter aux malades leurs rapports avec l’administration, comme  elle  agit pour lutter contre les prescriptions abusives et irréfléchies en médicaments, qui causent, un grand gaspillage, les certificats de maladie injustifiés de complaisance, soit un ensemble d’actions qui occasionnent des dépenses financières importantes du trésor public, qui seront progressivement mis en actions pour celles qui ne le sont pas.