"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

P.E.R, une "technique" algéro-algérienne

Rsidents

Je ne parle pas du PER dans l’énergie nucléaire mais d’un simple concept largement utilisé en écologie et environnement, il s’agit de Pression-Etat-Réponse. Ce concept s’adapte parfaitement dans notre pays comme le confirme la gestion des multiples revendications des couches prolétaires qui font fonctionner le pays.

Par B. Makhlouf

 

L’exemple le plus récent est celui des résidents qui affrontent un ministère sourd et aveugle qui refuse la pression. Les enseignants connaissent également à travers leur syndicat ce mutisme de l’autorité compétente et les exemples sont nombreux.

Mais la revendication quand elle n’aboutit pas nécessite une pression à travers le recours à la grève qui est légitime. Le système en place est rodé à la pression malgré les signaux d’alerte donné par les travailleurs et relayé par tous les organes de presse chacun selon son degré d’inféodation au système politique.

Toutes les revendications des travailleurs se terminent, en absence d’écoute, par des grèves dans l’impact financier est important et qui n’a jamais été évalué.. Les exemples ne manquent pas dans ce domaine en absence de politique de prévention. La cyndinologie traite de l’étude des dangers source de crises dans tous les domaines avant que les grèves ne se déclenchent. La gestion des risques et des crises reste incontournable dans les pays développés par contre dans ceux sous-développés c’est le recours à la force et au mutisme.

Le concept de P-E-R finit toujours par des sanctions ou des avertissements à défaut d’être pris en charge par la justice. Mais souvent la pression amène des résultats après des tergiversations dont le coût financier est énorme.

Pourquoi ignorer le dialogue quand ce dernier peut si les risques sont évalués avec célérité déboucher sur des compromis et éviter les grèves et les surenchères. Parfois il faut rêver tout en étant éveillé pour gober des malfaçons dans la gestion des risques et des crises.